Objectifs généraux et spécifiques du projet


Objectif de l’axe 2

Protection de l’environnement et promotion d’un développement territorial durable


Objectif du projet


Le projet a ses objectifs généraux en accord avec l’axe 2. En fait, en terrant compte d’une part des exiges des utilisateurs pour protéger les reboisements des zones difficiles, pour le réhabilitation des zones soumis aux incendies, aux dégât causes par les attaques des parasites et aux facteurs abiotiques pour la récupération et la valorisation du paysage rural et pour la conservation de la validité génétique.
Les objectifs généraux du projet sont:

  • démontrer que la constitution des parcelles démonstratives réalisées dans le cadre du projet MedCypre est une ligne innovante pour prévenir les incendies et pour freiner la dégradation des terres
  • démontrer que cette fonction du cyprès (constitution de barrières pare-feu) est lucrative, écologiquement valable et garantit une gestion des ressources dans un développement équilibré et durable.


Objectif de la mesure 4 de l’Axe 2

Prévention et lutte contre les risques naturels


Objectifs spécifiques du projet


L’articulation de l’objectif généraux en objectifs spécifiques va mettre en évidence la cohérence avec quelques priorité opérationnelles de la Mesure 4 de l’Axe 2 et la correspondance avec les résultats attendus.
Les objectifs spécifiques sont issue d’une part des analyses des besoins locaux de régions et d’autre part des connaissances scientifiques déjà disponibles

  • Déterminer les stratégies et les priorités basées sur l’utilisation du cyprès comme «coupure de combustible» implantée pour limiter la propagation des incendies et de diminuer l’intensité.
  • Démontrer le polyvalence du cyprès utilisant de matériel génétiquement amélioré pour trouver une solution naturelle et écologique contre l’incendie et indirectement et du sol.
  • Développer des méthodes intégrées de prévision et de lutte contre les risques naturels, qui ont une valeur économique et sociale.
  • Sensibiliser la population à la «perception du risque» et démontrer aux Institutions publiques et privés sur le champs l’action des barrières de cyprès sur la réduction de la puissance d’un front de feu et pour de coûts de débroussaillent de coupure de combustible.
  • Evaluer l’impact économique de ces barrières certes de protection sous divers environnement mais aussi sur le paysage et le tourisme.



Valeur ajoutée du projet par rapport au contexte

Le projet Cyp.Fire propose une stratégie de valorisation des résultats déjà obtenus dans les nombreux programmes CEE (Agrimed I et II, Canar, Air) et Interreg (CypMed et MedCypre) qui concernaient le résistance au chancre du cyprès et l’usage de cyprès dans la réhabilitation de l’environnement et du paysage méditerranéen. Récemment de parcelles démonstratives ont été établies dans tous les pays méditerranéens pour évaluer concrètement un «dispositif de plantation» de cyprès permettront de réduire les coûts d’entretien de coupure de combustible par une culture forestière aussi avec une valeur économique (production du bois) Cyp.Fire entent favoriser l’intégration entre les producteurs de la technologie et les utilisateurs de la technologie même.

Cette collaboration améliorera encore la connaissance et les charges des expériences entre les partenaires sur la possibilité réelle d’utiliser sur large échelle le cyprès comme élément de lutte contre les incendies; favorisera l’adaptation de protocoles communs du développement soutenable en particulier dans les îles (Sicile, Sardaigne, Corse, Malte, Crête, et Chypre) et dans les zones à risque d’incendie et économiquement faibles ; donnera un essor sur la évaluation économique de l’impact sur les territoires de barrières «pare-feu» constituées de cyprès sélectionnés dans les zones à risque d’incendie et en même temps sujet à la sécheresse, qui dans les pays européens du bassin méditerranéen reste assurément d’un incendie élevée (30-60% du territoire).

Données élaborées de «Forest Fires in Europe 2007, JRC European Commission 23492, 2008»
Average
1980-89 1990-99 2000-2007 2007
Portugal 7381 22252 26193 18722
73484 102203 174544 31450
Espagne 9515 18152 199546 10915
244788 16319 136411 82045
France 4910 5538 4560 3364
39157 22735 25052 8570
Italie 11575 11164 7585 40639
147150 118573 87387 227729
Grèce 1264 1748 1800 1983
52417 44108 53485 225734
Nombre d’incendie Hectares brûlés

Le projet a été conçu par nature comme un projet transnational. La gestion durable dans une perspectives de prévention du risque incendie est son objectif principal. Les expérimentations établies dans les différentes régions de la Méditerranée permettront de connaître la diversité des situations rencontrées et les problèmes pour une gestion commune de risques. Chaque partenaires donnera des informations basées sur les projets pilotes et s’il est possible tous les partenaires seront adressés vers une stratégie fédératrice pour résoudre des problèmes communs. C'est-à-dire que le projet portera à choisir le modèle plus efficace en relation des conditions environnementales et écologiques de chaque Pays pour contrôler les incendies avec une solution de défense naturelle et écologique, mais aussi toujours économique.